Noir photographique - Chris Lavaud
Noir photographique
“Je sortais à peine de ma voiture, quand mon portable se mit à sonner. «Anders Bergvist». J’enfonçais rapidement mon bonnet de laine sur mes oreilles et pris à l’épaule
mon Leica M, muni de son trente cinq summilux qui m’accompagnait fidèlement depuis longtemps. Sur l’autre épaule, je portais mon sac photo dans lequel se trouvaient
mes 24 mm et 50 mm ainsi que mon vieux M6 acheté d’occasion au Leica Store Beaumarchais à Paris, de nombreuses années auparavant. «Allo Anders, désolé, je sortais
de ma voiture...», il me fallait couvrir la soirée d’inauguration de la nouvelle concession Volvo de Stockholm, sur Jussi Björlings Allé. C’était demain soir et je n’avais rien
de spécial à faire. Anders était rédacteur en chef au mensuel Vi Bilägare, le plus grand magazine automobile suédois et, pour l’occasion, il souhaitait un papier
sur l’évènement avec une trentaine d’images. Je lui confirmai ma présence chez Volvo jeudi soir vingt heures. Sur mon agenda, était bien noté que la remise des éléments
serait à déposer, à son bureau dès le lendemain matin, neuf heures. Je remis mon téléphone dans ma poche et je m’empressa de rejoindre Veronica dans Birger Jarlsgatan.
Veronica était une amie photographe avec qui je couvrais aujourd’hui une manifestation organisée par le parti politique Sverigedemokraterna ou SD, parti politique
suédois nationaliste. Au bout de quelques mètres dans la rue, le bruit incessant grandissait, la tension était déjà palpable, je cherchai Veronica du regard. Les voitures
de sécurité étaient déjà en place observant les mouvements de foule à distance respectable.”

Stockholm, Suède. Hiver 2017.
Top