Rues de Stockholm - Chris Lavaud
Rues de Stockholm
“Après quelques minutes de marche, je m’arrêtais sur Odengatan au Österqvist Delikatesser ayant besoin d’effectuer quelques achats pour ma soirée, il était
dix huit heures. Profitant de la chaleur à l’intérieur de la boutique, je relisais attentivement ma liste de courses que j’avais rédigé le matin même avant de partir
au travail : - fromages, - vin, - pain aux noix, - viande pour le chat, - l’Expressen, mon quotidien du soir, - un paquet de Lucky Strike. Mes emplettes effectuées,
je prenais le chemin du tabac qui n’était plus très loin sur Odengatan. Mon sac bien rempli, la tempête de neige avait repris de plus belle, le vent me glaçait
le visage. Alors que j’avais tourné dans Dalagatan pour remonter vers Kungstensgatan, les trottoirs bien blanc maintenant, commençaient sérieusement
à glisser. Le gant de ma main gauche ne quittait plus la surface des murs qui longeaient le trottoir, me rassurant au cas où surgirait une perte d’adhérence
incontrôlée. Au coin de Hollandargatan, ma rue, j’apercevais à l’autre bout, derrière cet écran neigeux, M. Löfström, qui lui aussi, remontait péniblement
la chaussée. À l’abri, je décidais de l’attendre devant la porte de notre immeuble. M. Löfström, était mon voisin de palier, un vieux monsieur charmant
qui avait perdu sa femme d’un cancer quelques années auparavant. Pour distraire ses après-midi, il était membre de la Svenska Backgammonförbundet,
la Fédération suédoise de backgammon.”

Stockholm, Suède. Hiver 2017.
Top