Lentille brisée - Chris Lavaud
Lentille brisée
“En tournant la tête du côté opposé à la cathédrale, une jeune femme se retrouvait subitement face à moi, elle se mit à rire. Il me fallait visiblement, remettre en place
une stratégie photographique plus discrète pour la prochaine fois, car ce demi tour intempestif n’avait fait que révéler ma méconnaissance à l’art du camouflage.
Malgré tout, j’étais une fois de plus sous le charme de cette belle inconnue, au sourire spontané. Ces prises de vues instinctives m’avaient apprises une chose,
j’avais besoin de capturer photographiquement de jolies filles dans la rue, surtout des femmes au look fashion. Ma sensibilité allait bien au delà de l’aspect physique,
j’avais besoin de cette mode urbaine, que seule la fantaisie vestimentaire parisienne m’apportait et me comblait de bonheur. Sous une pluie battante, je revenais au studio
sans plus tarder, j’avais décidé de faire un tri dans mes archives numériques afin de réunir une trentaine d’images pour créer une belle série de «street women».
Au vu de la pauvreté des clichés contenus sur mon disque, je me décidais à reprendre des photos de la gent féminine, mais avec cette fois, la ferme intention de produire
une série créative, haut en couleurs et d’une signature toute personnelle. N’ayant pas été capable jusqu’à présent de trouver un angle favorable, j’allais jouer du sélecteur
pour obtenir un résultat plus dynamique. Plutôt que de passer cette journée à réfléchir au meilleur choix technique et à une stratégie toute militaire, je passais à l’action
sans plus attendre, le soleil était de nouveau là.”

Paris, France. Été 2017.
Top