Bouton de rose - Chris Lavaud
Bouton de rose
“Ma passion torride d’antan n’était plus tout à fait la même à ce qu’elle était en ces après-midi d’été où nous nous enlacions l’un contre l’autre sur le canapé en velours
côtelé. Pénélope avait décrit ces cabrioles de «piste aux étoiles» car elles finissaient toujours de la même façon, sous la douche, et en fanfare s’il vous plaît. En bon spectacle,
celui-ci ne pouvait finir autrement. Puis, nous poursuivions notre fin de journée par un dîner au restaurant chinois du coin de la rue. C’est M. Chang personnellement
qui venait nous accueillir et il nous installait à notre table, toujours la même, la dix sept au fond à gauche. Les tables étaient toujours recouvertes de nappes blanches
impeccablement repassées et, disposé au centre, un petit vase chinois de couleur bleu avec une rose rouge naissante. Pénélope adorait les roses et plus particulièrement
les boutons de roses, très féminins à ses yeux. De vous à moi, je profitais de ce moment pour reprendre des forces car la journée n’était pas terminée, Pénélope n’était pas
prête à me lâcher. Une centaine de mètres environ séparait le restaurant de notre logis et je ne pouvais pas m’empêcher de comparer cette distance à un véritable marathon
au vu de mon état d’épuisement avancé. En regardant Pénélope, je voyais en elle une jeune femme belle et intelligente, et à cet instant, je ne voulais la perdre pour rien
au monde.”

France. Été 2017
Top