blancs-manteaux - Chris Lavaud
blancs-manteaux
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, “Blancs-Manteaux” n’a aucune connotation religieuse dans cette série, ce surnom était donné aux moines
mendiants au 13è siècle à Paris. Aujourd’hui, “Blancs-Manteaux” n’est qu’une anastrophe à ce que l’on aurait pu écrire habituellement pour accompagner
ces images monochromes de Paris sous la neige. 10h08, la ville est maintenant recouverte d’un voile blanc pour le plus grand bonheur du photographe
qui laisse, immédiatement, sa mémoire vagabonder dans les souvenirs les plus lointains de son enfance.
Mais au delà de sa pensée, et de tout sentimentalisme, vous découvrirez dans ses images son attachement profond à cette ville et à produire sans cesse
une photographie humaniste afin de capter la vie et ses moments ordinaires. À ses yeux, Paris restera toujours Paris, la ville la plus romantique avec ou sans
ses “Blancs-Manteaux”.

France, Paris. Janvier 2019.
Top