Dioptrie du moment - Chris Lavaud
Dioptrie du moment
Avec parcimonie, le photographe revient régulièrement à Paris, c’est la deuxième fois cette année en ce printemps ensoleillé. Frondaison en naissance.
Les systèmes optiques en éveil, il reste en perpétuel mouvement, dix heures par jour, sans jamais ressembler à la silhouette d’un félin famélique.
La France craque sous une vague jaune, Paris s’ébroue et le Zouave du pont de l’Alma ne se revêt pas encore d’un gilet jaune par le truchement
de quelques irréductibles de ce vêtement prosaïque. Pour quelques jours et afin de vaincre chaque seconde qui s’égraine, le photographe s’est introduit
dans le tourbillon de la vie urbaine le temps de réaliser quelques images monochromes plutôt que de s’alanguir sur le cannage détendu d’une chaise
longue en teck. Car pour mieux percevoir le monde, rien de tel que le mouvement physique qui engendre, toujours avec succès, le mécanisme
d’inspiration et de création qui pour lui, est photographique. Quelques jours après son départ de Paris, avant que les éventuels xylophages malfaisants
ne produisent leurs dégâts sur la charpente de bois, Notre-Dame est malheureusement et subitement prise par les flammes le 15 avril. Patenôtre
pour la cathédrale.

Paris, France. Avril 2019.
Top