hédonisme à distance
hédonisme à distance
Une marche volontaire, sous contrôle corporel, féconde à la lisière du bois. Une beauté naturelle, une pulsion permanente qui s’abandonne furtivement.
Offrande permissive, exhortation pour un lâcher prise, lisse cette peau hâlée à ce corps extatique. À distance d’un regard imprécis, la main se soustrait
soudainement pour revenir encore plus vite. Dans ce lieu-dit végétal, dans la clarté vespérale, Sélène et sa beauté séculaire apparait dans l’opacité
du noir tombant. Etouffant de passion, le libre cours prend le dessus pour humer les dessous, synapses en éveil, à postulat évident dans le débordement
passionnel, l’émotion faussement retranchée.
Top